Apprentissage et Aptitude cognitive

"Une histoire neuroscientifique de l'oeuf et de la poule"

par le docteur Jean Louis PEPIN, neurologue et directeur médical du CHR de la Citadelle                                  leep lge neurosciences

«Il vaut mieux une tête bien faite qu’une tête bien pleine ». Cet aphorisme éculé prend néanmoins tout son sens à la lumière des progrès réalisés dans le domaine des neurosciences. Si l’élève ne peut se résumer à son seul cerveau, celui-ci est déterminant en ce qui concerne l’apprentissage. Les mécanismes neurologiques permettant à l’élève d’être attentif sont de mieux en mieux connus ainsi que les structures nerveuses permettant d’accumuler les connaissances et les apprentissages. Le système nerveux fonctionne selon une boucle de rétroactions à multiples facettes et le comportement induit par l’apprentissage entraîne des modifications non seulement à l’échelle individuelle et sociale mais aussi à l’échelle du neurone et de la transmission du message nerveux à travers les synapses. Cette connaissance peut-elle avoir une influence sur notre façon d’enseigner ? Certainement, pour autant qu’elle soit bien comprise et appliquée. Les données scientifiques présentées doivent permettre à l’enseignant de favoriser les apprentissages ; néanmoins, l’enseignant lui-même en interagissant avec l’élève en module en retour les capacités. Enfin, le libre arbitre de l’élève lui-même ou son substrat neurologique a une influence sur la réussite ou l’échec de cet apprentissage.

Informations et réservations(non obligatoires) : LEEP Liège, SARAH- 04 223 20 20 ou leepliege@gmail.com

PAF : 5€ ( 3€ pour étudiants et gratuit pour le membres)

Avec le soutien de :